apnée du sommeil

Comment combattre l’apnée du sommeil ?

Les symptômes de l’apnée du sommeil sont multiples : un sommeil entrecoupé de halètements suivis de sensations d’étouffement, ronfler et dormir la bouche ouverte, avoir la bouche sèche au réveil, avoir mal à la tête le matin,…Le dormeur observe involontairement de brèves pauses de la respiration, ce qui rend son sommeil agité.

Outre le manque d’énergie et la baisse de productivité qu’il provoque, si ce syndrome n’est pas soigné à temps, il peut avoir des retombées négatives voir graves comme l’asphyxie, des problèmes cardiaques ou de l’hypertension. Voici quelques solutions pour le combattre.

Les traitements médicaux de l’apnée du sommeil

Faute de médicament capable de supprimer définitivement le Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil ou SAOS, il existe deux types de soins mécaniques qui permettent de le réduire.

La ventilation à Pression Positive Continue ou PPC

Ce traitement de choix utilise un appareil équipé d’un masque que le patient devra porter pendant son sommeil. Cet appareil insuffle en continu de l’air par le nez. Puisque le SAOS est un problème de rétrécissement des voies respiratoires, l’air insufflé va maintenir ces dernières ouvertes. Avec un peu de patience et à condition de porter le masque chaque nuit, les symptômes diminueront au bout d’un mois et demi.

L’Orthèse d’Avancée Mandibulaire ou OAM

Il s’agit d’un appareil buccal sur-mesure formé d’une gouttière façonnée par le dentiste. Ce dispositif doit être porté pendant la nuit. Il tire légèrement la langue du patient vers l’avant et maintient sa mâchoire inférieure de façon à faciliter le passage de l’air dans ses voies respiratoires. Plus confortable mais moins efficace que la ventilation PPC, l’OAM est recommandée aux sujets présentant de légères apnées.

 

Traiter le SAOS à la cause

Le principe est de chercher la cause de l’apnée du sommeil. Cela peut être une rhinite allergique ou un reflux gastro-œsophagien. Pour la rhinite, la prescription de corticoïdes par voie nasale peut atténuer le trouble. Pour le reflux, un médicament du type omeprazole aidera à le réduire, mais pas à le supprimer de manière durable.

L’obésité compte parmi les facteurs de l’apnée du sommeil. La solution consiste à perdre du poids en suivant un régime alimentaire équilibré et sain. Pratiquer une activité physique, ne serait-ce que 30 minutes de marche par jour, est indispensable.

L’abus d’alcool peut provoquer un relâchement des muscles de la gorge du patient. Celui-ci doit alors arrêter la consommation. L’absorption de somnifères, d’antihistaminiques ou de tranquillisants est également à éviter. Un conseil : dormez sur le côté ou sur le ventre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *