fatigue nerveuse

Comment reconnaître une fatigue nerveuse ?

De multiples raisons peuvent provoquer une fatigue nerveuse comme le stress ou le manque de sommeil. Avez-vous déjà eu la sensation d’être à bout de forces au point de ne plus pouvoir rien faire ? Si oui, vous avez alors probablement souffert de fatigue nerveuse. La plupart du temps, elle affecte nos capacités intellectuelles et notre vie sociale.

Il est important de la distinguer de la fatigue physique qui agit uniquement sur nos muscles et notre état physique.

Quels sont alors les symptômes liés à cette « maladie » qui affecte notre système nerveux central ?

Les principaux signes qui indiquent que vous souffrez d’une fatigue nerveuse

La fatigue nerveuse est sans aucun doute l’un des maux les plus fréquents à notre époque, surtout lorsque la pression au travail devient trop forte. Les symptômes de cette « maladie » peuvent varier d’une personne à l’autre.

Une bonne nuit de sommeil permet souvent de faire passer un état de fatigue. Cependant, lorsque la fatigue persiste tout au long de la journée sans efforts physiques ou intellectuels particuliers, et cela sur plusieurs jours, l’état de fatigue s’apparente alors à une maladie.

L’un des principaux symptômes de la fatigue nerveuse est sans aucun doute la somnolence. Malgré de longues heures de sommeil, les personnes ressentent l’envie de dormir fréquemment, sans raison particulière.

L’état de fatigue nerveuse se manifeste également par la perte d’attention et de concentration. Les personnes stressées se sentent vidées, épuisées et éreintées. En d’autres termes, la « maladie » réduit les facultés intellectuelles de l’individu. Dans la vie de tous les jours, ces symptômes peuvent passer inaperçus. C’est surtout au cours du travail que ces signes sont les plus flagrants.

Les individus souffrant de fatigue nerveuse sont beaucoup plus émotifs. Ils ont moins de contrôle sur leurs sentiments. Toutes les émotions négatives qu’ils ressentent sont accentuées. Ils ont tendance à sombrer dans la tristesse et deviennent susceptibles. Cet état de santé peut causer des maux de tête, des insomnies, des maux d’estomac, de la diarrhée, une perte d’appétit et beaucoup d’autres dysfonctionnements. La personne concernée se sent nerveuse et submergée. La nuit, elle a du mal à trouver le sommeil.

Comment prévenir ou supprimer la fatigue nerveuse ?

Voici quelques conseils pour vous aider à éviter la fatigue nerveuse. Si vous travaillez dans un bureau sur ordinateur et que votre métier nécessite une forte concentration intellectuelle, nous vous conseillons de vous relaxer et de prendre plusieurs pauses dans la journée.

Si vous devez conduire sur de longue distance, nous vous recommandons de vous arrêter fréquemment pour vous détendre et vous oxygéner le cerveau.

Mais le facteur le plus important concerne votre hygiène de vie.

Dans ce cas il est fondamental pour vous de tenir compte :

  • De l’alimentation.
  • Des facteurs environnementaux.
  • Des carences ou maladies éventuelles.
  • De la pratique d’une activité physique.
  • De l’entrainement cérébral.

Comment augmenter votre énergie physique et cérébrale avec l’Alimentation à Haut Potentiel ?

L’alimentation à haut potentiel repose sur plus de 30 années de recherches scientifiques ayant démontrées que le corps humain fonctionne beaucoup mieux lorsqu’il utilise les graisses comme source d’énergie plutôt que les glucides.

Comme remarquablement expliqué sur le site : www.ketonix.com/about-2015q4/ketosis :

En cétose, le corps utilise les acides gras comme une source d’énergie alternative en raison du déficit en glucose. Pour ce faire, l’acétyl-CoA, normalement oxydé en H2O et CO2 dans le cadre du cycle de l’acide citrique, est converti par le foie en acétoacétate et 3-hydroxybutyrate, également appelés corps cétoniques.

Ces corps cétoniques sont maintenant libres de s’écouler lorsque cela est nécessaire et d’être utilisés comme carburant pour les processus métaboliques.

Il est intéressant de noter que les corps cétoniques issus de la conversion des graisses dans le foie sont des carburants respiratoires très efficaces; alors que 100 g de glucose génèrent 8,7 kg d’ATP (1), 100 g de 3-hydroxybutyrate peuvent donner 10,5 kg d’ATP et 100 g d’acétoacétate 9,4 kg d’ATP. La plupart des régions du corps, comme le cerveau, utiliseront des cétones à chaque fois qu’elles sont fournies (en fait, la barrière hémato-encéphalique a un transporteur très efficace pour les corps cétoniques).

L’alimentation à Haut Potentiel utilise le concept de cétose alternée et vous permet de retrouver votre capacité de vigilance, d’attention, de concentration et donc une meilleure mémoire.

L’humeur et l’équilibre émotionnels sont améliorés de manière significative.

La fatigue cérébrale disparaît et vous pouvez ressentir une grande clarté d’esprit.

Les facteurs environnementaux

En dehors du facteur alimentaire qui joue un rôle fondamental dans la fatigue nerveuse, il existe un poison beaucoup moins connu et néanmoins très sournois : la pollution électromagnétique.

L’utilisation permanente d’écrans artificiels tels que les ordinateurs, les tablettes ou les téléphones mobiles, mais également les hautes fréquences telles que la 3 ,4 G ou le wifi ont un impact extrêmement nocif sur notre organisme et notamment sur notre système nerveux central.

Le premier à avoir tiré la sonnette d’alarme est le pédagogue et visionnaire Français Georges Quertant fondateur de la Culture Psycho Sensorielle Quertant. Vous pouvez consulter son ouvrage de 1959 « dissertation sur le complexe somato, psychique » sur notre site.

N’hésitez pas à contacter les centres CeREN pour tous conseils permettant de diminuer l’impact de cette pollution sur votre corps.

Carences, maladies et fatigue nerveuse

Il est important de ne pas négliger certaines carences comme les carences en fer ou en magnésium.

Il ne faut pas passer également à coté de véritables maladies comme l’hypothyroïdie d’Ashimoto pouvant engendre des symptômes s’apparentant à une fatigue nerveuse fonctionnelle.

Pratiquer une activité physique régulière

La pratique physique permet de détoxifier le corps et d’oxygéner l’organisme. De plus la libération de certaines hormones comme notamment les endorphines à un impact bénéfique sur notre équilibre nerveux et émotionnel.

Training Neuro Sensoriel méthodes et techniques Quertant / Giraudeaux

Le Training Neuro Sensoriel ou TNS véritable entraînement cérébral peut, de par son action rééducative et régulatrice de l’ensemble du système nerveux central, être considéré comme une pédagogie de l’hygiène nerveuse au même titre que le sport est une pédagogie de l’hygiène physique.

Le TNS construit et renforce votre système nerveux et lui permet de lutter efficacement contre les agressions que notre monde moderne lui fait subir.

Depuis plus de 20 ans le TNS a démontré au sein des centres son efficacité dans la suppression des troubles fonctionnels d’origine nerveuse comme notamment la fatigue chronique et la dépression.

1. L’adénosine triphosphate, ou ATP, est un nucléotide formé à partir d’un nucléoside à un triphosphate. Dans la biochimie de tous les êtres vivants connus, l’ATP fournit l’énergie nécessaire aux réactions chimiques du métabolisme, à la locomotion, à la division cellulaire, ou encore au transport actif d’espèces chimiques à travers les membranes biologiques.

Frank Giraudeaux
Diplômé de l’Université de Psychologie de Reims
Créateur de CeREN® et du Training Neuro Sensoriel®
Alimentation à Haut Potentiel®
Méthode Nes Health®
Coach Sportif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *