migraine

Migraine : comment la soulager ?

La céphalée est une affection très courante qui, la plupart du temps, vous surprend au cours de votre activité. Cependant, elle est souvent négligée et peu de gens consultent lorsqu’ils en souffrent. En effet, ce genre de douleur crânienne est en général considéré comme une maladie bénigne. Parfois, le mal de tête disparaît sans aucune intervention, mais s’il ne s’atténue pas, il peut devenir très pénible. Dans le cas où les crises se répètent, on se trouve face à une véritable maladie que l’on appelle la migraine. Celle-ci peut être unilatérale, mais certaines personnes présentent des migraines des deux côtés.

Il existe aujourd’hui plusieurs solutions pour soulager les douleurs dont les produits pharmaceutiques et la médecine douce.

Mais existe-t-il un moyen de supprimer définitivement les migraines qui empoisonnent votre vie ?

Les produits pharmaceutiques qui atténuent la céphalée ou la migraine

Les médecins préconisent en général des antalgiques ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ces médicaments s’avèrent relativement efficaces s’ils sont pris dès que les premiers symptômes apparaissent. Pour favoriser leurs effets, il est important d’adopter les bons réflexes : éloignez-vous du bruit, fuyez la lumière vive et les éventuelles odeurs de peinture ou de parfum, allongez-vous de préférence dans une pièce sombre, tranquille et fraîche.

Le traitement des crises de migraine en cas d’inefficacité des antalgiques et des AINS passe généralement par les médicaments de la famille des Triptans.

Néanmoins, le patient n’est pas à l’abri d’effets secondaires avec la prise de ces médicaments dont la toxicité n’est plus à démontrer et ces derniers ne feront dans le meilleur des cas que soulager la douleur, sans résultats durables sur le long terme.

La médecine alternative contre les maux de tête

Le recours à la médecine douce peut également atténuer les douleurs. Cette solution va prendre en compte les causes et symptômes des maux de tête.

L’homéopathie va nécessiter la consultation d’un médecin homéopathe. Les prescriptions diffèrent alors s’il s’agit de céphalées dues à la fatigue, à un coup de froid, à des émotions fortes, à un excès alimentaire, à la menstruation pour les femmes ou si l’on fait face à une véritable migraine.

L’utilisation, en phytothérapie, des plantes anti-inflammatoires comme la reine des près, la matricaire ou la grande camomille peut s’avérer efficace. Les plantes sédatives telles que la passiflore, la lavande, ou la mélisse auront également pour effet de soulager la douleur. Les plantes à impact hépatique peuvent aussi être utiles en infusion ou en gélules, selon le diagnostic effectué. Nous pouvons citer, entre autres, l’artichaut, le pissenlit, le romarin ou la fumeterre.

D’autres plantes remarquables, encore plus puissantes et efficaces existent, mais leur utilisation est complexe et leur légalité diffère selon les pays. Elles feront néanmoins l’objet dans quelques mois d’un site d’information spécialisé consacré au Biohacking (1).

L’aromathérapie privilégie les huiles essentielles. Celles-ci sont déconseillées aux femmes enceintes. Avant d’y recourir, pensez à faire un dépistage d’éventuelles allergies. Dans tous les cas, utilisez toujours des huiles bio qui sont de meilleure qualité.

Le massage des tempes, de la nuque ou des trapèzes peut être bénéfique si la douleur devient trop intense.

Le massage avec un galet de soufre donne aussi des résultats remarquables (pour en savoir plus contactez le centre CeREN de Paris).

Le Training Neuro Sensoriel méthode Quertant/Giraudeaux pour une efficacité durable

Tout d’abord, il est important de savoir que les migraines ont souvent des origines différentes.

Nous avons constaté que la plupart des migraines ou des céphalées reposent très souvent sur un dérèglement fonctionnel du système nerveux central et notamment un excès de fonctionnement du système parasympathique ce qui entraîne alors une dilatation des vaisseaux sanguins. Certaines migraines peuvent être provoquées par une hypersensibilité sensorielle que nos technologies modernes (ordinateurs, smartphones, télévision …) à base de lumières artificielles ne font qu’exacerber.

Le training Neuro Sensoriel méthode Quertant/Giraudeaux permet de mettre en évidence le dérèglement de votre système nerveux central et donc de votre système nerveux végétatifs. Nous sommes ensuite en mesure de supprimer ce dérèglement et les symptômes qui en découlent par une rééducation adaptée. Le Training Neuro Sensoriel utilise la fonction oculo motrice en mesurant et en rééduquant plus de 6 000 mouvements oculaires à l’aide d’appareils spécifiques appelés diploscopes TNS. Les tests présentés dans nos appareils utilisent les excitants naturels de la cellule nerveuse : couleurs du spectre, noir sur blanc, couleurs spectrales et s’avèrent très efficaces pour permettre à nos trois grands systèmes, système sensoriel, système neuro végétatif et système psychique, de revenir à l’équilibre.

Le bilan Training Neuro Sensoriel méthode Quertant/Giraudeaux est d’une durée de 1h30 et peut être effectué dans votre centre CeREN le plus proche.

Migraines, céphalées et Alimentation

L’impact de ce que nous mangeons sur notre santé est malheureusement trop souvent négligé.

Il n’est pas rare de supprimer certaines migraines ou céphalées en modifiant notre alimentation.

Notre concept d’alimentation à Haut Potentiel Hypo toxique basé sur les graisses et la réduction des glucides et des laitages donne souvent des résultats remarquables.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour un bilan nutritionnel au sein de notre centre de Paris ou de Verrières le Buisson.

AVACEN et douleurs

La technologie AVACEN reconnue aux Etats Unis par la FDA pour le traitement des douleurs et de la fyromyalgie donne également des résultats intéressants. Cet appareil se base sur la diffusion de chaleur sous la paume de la main dans un environnement sous vide.

Cet appareil est disponible dans votre centre CeREN de Paris.

Frank Giraudeaux
Fondateur des centres CeREN et du Training Neuro Sensoriel
Alimentation à Haut Potentiel

1. Le BioHacking désigne une approche de la biologie non liée aux laboratoires académiques ou industriels. Chez CeREN nous considérons le BioHacking comme la science du changement intérieur qui se reflète à l’extérieur. Il consiste à utiliser son corps comme un véritable laboratoire d’expérimentation afin de prendre le contrôle de sa biologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *