Crise angoisse

Crises d’angoisse : trouver la source et apprendre à les gérer

La crise d’angoisse (également appelée attaque de panique) se présente par la survenue d’une sensation de peur intense. Il s’agit généralement d’un épisode transitoire de sensations d’anxiété et d’inconfort. Elle survient brutalement et peut durer de quelques minutes à quelques heures.

Symptômes

Les symptômes physiques peuvent comporter des sueurs, des palpitations, une impression d’étouffer, des douleurs à la poitrine, des nausées, des picotements, … Ces symptômes sont associés à des sensations de perte de contrôle ou de danger imminent sans lien avec la réalité.

Le début de la crise est souvent précédé d’une période où le degré d’anxiété augmente progressivement. Arrive alors le moment où la crise d’attaque de panique atteint son apogée et où les symptômes physiques et psychiques sont les plus intenses. La crise peut durer de quelques minutes à quelques heures durant lesquelles les symptômes régressent progressivement laissant place à une fatigue physique et psychique.

Causes

Il est impératif d’éliminer dans un premier temps toute pathologie dont l’état anxieux ne serait qu’une conséquence, l’erreur de diagnostic « classique » étant d’analyser l’anxiété comme une cause (origines psychologiques), alors qu’il peut s’agir d’un des nombreux symptômes d’une même maladie. En ce sens, le traitement de la maladie fait rapidement disparaître ces symptômes. Chez un individu dont les symptômes surviennent sans cause particulière (individu habituellement peu anxieux, survenue rapide d’un état anxieux), il est donc primordial d’écarter toute pathologie biologique et ceci afin d’éviter un traitement inapproprié (antidépresseur, benzodiazépines…) qui ne serait d’aucune utilité. Un dépistage d’éventuels troubles de la thyroïde devrait être systématiquement réalisé en cas d’état anxieux.Plusieurs facteurs peuvent déclencher une attaque de panique. Ceux-ci varient énormément d’une personne à l’autre.

Parmi les facteurs fréquemment retrouvés, on peut citer :

  • Un contexte de difficultés relationnelles (divorce, licenciement…), un deuil.
  • Un épisode traumatique.
  • La consommation de drogues, dont l’alcool et leurs sevrages.
  • Certaines situations anxiogènes, comme les transports en commun, l’avion, la foule…
  • La prise ou l’arrêt brutal de certains médicaments, en particulier certains antidépresseurs.
    (L’hyperventilation est un facteur déclenchant par la création d’une alcalose systémique).

Prévention et traitements classiques

Les traitements classiques sont en général peu efficaces. Ils visent d’abord à rassurer et calmer le sujet, ensuite un traitement médicamenteux est souvent préconisé pour empêcher la récidive d’une attaque de panique.

Les plus courants étant les traitements à base de benzodiazépine, cependant, ceux-ci n’ont pas d’effets de fond sur les pathologies anxieuses ou dépressives.

La thérapie cognitivo – comportementale est considéré à tort comme une des meilleures approches non-médicamenteuses pour traiter l’anxiété et prévenir les crises de panique.

Les méthodes de relaxation peuvent donner de bons résultats.

Certaines plantes telles que la Passiflore, qui se montre même plus efficace que certains anxiolytiques, ou le Coquelicot peuvent aider à soulager l’angoisse grâce à leurs vertus sédatives.

Malheureusement, ces traitements n’ont pas une action profonde et définitive.

Peut-on prévenir ?

Il n’y a pas de méthode vraiment efficace pour prévenir les crises d’angoisse, d’autant qu’elles surviennent généralement de façon imprévisible.

  • Néanmoins, pour réduire le risque de crises d’angoisse, les mesures suivantes, qui relèvent surtout du bon sens, sont très utiles.
  • Éviter de consommer des substances excitantes, de l’alcool ou de la drogue, qui peuvent déclencher les crises.
  • Apprendre à gérer son stress pour limiter les facteurs déclenchants ou interrompre la crise lorsqu’elle débute (relaxation, yoga, sports, techniques de méditation…)
  • Adopter une hygiène de vie saine : bonne alimentation, activité physique régulière, sommeil réparateur…

Pourquoi venir chez CeREN ?

Nous sommes spécialisés depuis plus de vingt ans dans le dépistage et la régulation des troubles nerveux fonctionnels nerveux, grâce à notre technique de pointe : le Training Neuro Sensoriel.

Venez réaliser votre premier bilan et comprendre les causes neurophysiologiques de vos crises de panique. En pratiquant le Training Neuro Sensoriel, de nombreuses personnes ont été définitivement débarrassées de leurs crises d’angoisses et ont pu retrouver tout leur potentiel, et leur joie de vivre.

Faite confiance à notre savoir et à notre expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *