Fatigue chronique : causes et traitements

Selon son degré de gravité, la fatigue peut être considérée comme normale ou pathologique. Une fatigue normale est physiologique. Un peu de repos suffit à la dissiper, mais quand elle devient chronique on peut alors parler de fatigue pathologique. Dans ce cas elle peut durer plusieurs mois. Le sujet est las, il manque d’énergie, une sensation de vide le submerge. L’asthénie s’installe. Le repos, même prolongé, n’y peut plus rien.

Le Syndrome de Fatigue Chronique, pourquoi ?

Bon nombre de marqueurs biologiques ont été relevés permettant d’isoler les caractéristiques biologiques et psycho-sociales du syndrome de fatigue chronique afin de ne pas confondre ses symptômes avec une autre maladie : anomalies métaboliques, inflammations neurologiques, inflammations systémiques, immunodéficience, auto-immunité, altération du microbiote intestinal etc.

Les causes possibles du SFC sont mal connues et seraient multiples. C’est pourquoi pour poser un bon diagnostic, le médecin est amené à faire un bilan complet du patient et à étudier son mode de vie. Aussi appelé encéphalomyélite, le Syndrome de Fatigue Chronique est une véritable maladie. Il peut aussi trouver sa cause dans des carences nutritionnelles, un manque chronique de sommeil, un déséquilibre de la flore intestinale, des mitochondries dysfonctionnantes…

Une activité trop intense peut amener une personne au surmenage. C’est une des causes de la terrible sensation d’épuisement qu’elles peuvent ressentir. Il se peut aussi qu’elles supportent mal les changements de vie comme le divorce, la naissance, le deuil ou le déménagement. Le stress chronique peut alors s’installer.

L’activité physique non maîtrisée, qu’elle soit trop intense ou nulle, lorsqu’elle est liée à une mauvaise hygiène de vie ou à une alimentation non équilibrée, peut entraîner la fatigue chronique. Citons par exemple la carence en fer ou l’anémie.

Les habitués des substances excitantes comme la cocaïne, le tabac et le café, ainsi que les alcooliques, peuvent être plus facilement sujet au syndrome de fatigue chronique.

Parfois ce peut être la prise de certains médicaments.

Comment traiter la fatigue chronique ?

Après un bilan étiologique, le traitement le plus efficace est celui qui s’attaque à la cause du mal-être. Le médecin prescrit des médicaments à celui qui souffre d’hypothyroïdie ou recommande un appareillage au patient souffrant du syndrome de l’apnée du sommeil. Il doit être capable de corriger les carences du sujet malnutri à l’aide de la prescription de compléments nutritionnels efficaces ou la correction des mauvaises habitudes alimentaires.

Si pour la médecine, l’origine du SFC demeure inexpliquée, les bons remèdes naturels sont impératifs. Il faut :

  • Suivre une bonne hygiène de vie, limiter les facteurs de stress, pratiquer des exercices relaxants tels que la méditation, vous pouvez également tenter la pratique des douches froides pour stimuler votre organisme…
  • Pratiquer régulièrement une activité physique modérée, s’aérer et s’exposer à la nature autant que possible…
  • Dormir et se reposer suffisamment, à des heures régulières, s’exposer à la lumière naturelle le matin et à contrario la tamiser le soir, tout en évitant l’exposition aux écrans 2h avant le coucher…
  • Se nourrir sainement, varié et équilibré : une alimentation riche en fruits et légumes frais, en protéines maigres, en petits poissons gras… Le jeûne intermittent peut également être une aide de même que la diète cétogène par sa capacité à augmenter l’efficacité des mitochondries et à réduire considérablement l’inflammation.

Les aliments efficaces pour reprendre rapidement ses forces :

Le régime privilégiant les fruits et légumes est très conseillé. Vous vous approvisionnerez ainsi en vitamine C. Parmi les fruits, vous avez les agrumes à l’instar du kiwi. Parmi les légumes, favorisez les verts tels que les épinards ou le brocoli. Les fruits rouges sont riches en antioxydants. Le boudin noir ou le foie de veau prévoira à votre organisme la quantité nécessaire de fer. N’oubliez pas les oléagineux et les légumineuses. Au même titre que le chocolat noir, ils sont riches en magnésium. Ne vous privez pas non plus de poisson et de crustacés. Ces fruits de mer vous ravitailleront en vitamines B et E.

À contrario, limitez les aliments suivants qui exercent un impact négatif sur la santé et peuvent saper votre énergie : les produits ultra-transformés, riches en sucres, raffinés, les céréales blanches, le gluten, les huiles végétales autres que l’huile d’olive, l’excès de mauvaises matières grasses, les charcuteries, les sodas, les biscuits…

Concernant les suppléments, en voici quelques-uns à envisager :

– Vitamine D3, notamment en cas de faible consommation de poisson.
– Acétyl-l-carnitine, pour stimuler les mitochondries, la centrale énergétique des cellules.
– La créatine est utile pour rehausser le niveaux d’énergie des végétariens. Elle se trouve naturellement dans la viande et le poisson.
– Enfin, la pyrroloquinoléine quinone, un antioxydant qui stimule la biogenèse des mitochondries.

N’oublions pas les plantes adaptogènes. Deux d’entre-elles s’avèrent particulièrement utiles : le ginseng, un tonifiant bien connu, et la rhodiola rosea, étudiée avec succès pour la fatigue.

Efficacité du Training Neuro Sensoriel® méthode Quertant/Giraudeaux dans l’aide à la résolution du syndrome de fatigue chronique.

Effectuer un bilan TNS au sein de nos centres CeREN® peut s’avérer particulièrement intéressant.

En effet, un dérèglement fonctionnel des centre mésendiencéphalique (1) du système nerveux central s’accompagne presque toujours d’une baisse d’énergie pouvant parfois aller jusqu’au syndrome de fatigue chronique. L’importance du dérèglement nerveux fonctionnel par Hyperautocinèse ou Hypoautocinèse au niveau sensoriel, végétatif et psychique est très souvent corrélé au degré d’intensité de fatigue que ressent le sujet.

Pour plus d’information : www.training-neuro-sensoriel.fr.

Pour conclure il est important de savoir que souvent le syndrome de fatigue chronique est multifactoriel mais notre expérience de 25 ans sur plus de 10 000 clients nous permet d’être très optimistes quant aux bon résultats obtenus lorsque l’on prend en compte les différents aspects décrits plus haut.

(1)https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9senc%C3%A9phale

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dienc%C3%A9phale

 

Frank Giraudeaux

Diplômé de l’Université de Psychologie de Reims

Fondateur de CeREN® et du Training Neuro Sensoriel® méthodes et techniques G. Quertant/F.Giraudeaux

Coach Sportif

Méthode NesHealth®

Alimentation à Haut Potentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *